🌿🌿🌿 Maroquinerie Brésilienne

De son nom latin « Syngonanthus nitens », littéralement « herbe dorée », nous partons au Jalapao, situé dans l’est de l´Etat du Tocantins au Brésil, parc naturel du bout du monde crée en 2001 afin de préserver ses 34.000 km² de massifs rocheux, de rivières et de dunes de sable.
Cette région est connue essentiellement pour un artisanat très particulier : la confection d’objets de décoration et d’accessoires de mode en Or végétal par les communautés de cette région ; fruit de l’héritage de traditions artisanales africaines, cette communauté « Mumbuca » a fondé un « Quilombo » soit une communauté d’esclaves libres. 
Matière durable et économique, la récolte s’effectue de septembre à novembre ; les tiges sont prélevées sans les racines et les fleurs sont laissées sur place dans un souci d’assurer le renouvellement naturel du cycle de vie de la plante. S’en suit le tissage dont les techniques enseignées par les indigènes se sont largement étendues au-delà de l’état du Tocantins et se font désormais connaître sur le marché international.
Matière écologique et durable, cette espèce végétale brésilienne est une plante unique au monde de par sa couleur et de  par sa rareté : aujourd’hui, de nombreuses associations œuvrent pour la sauvegarde de ce savoir-faire donnant ainsi la possibilité aux villageois de vendre leurs créations.

1
Pochette en Capim Dourado, intérieur en satin doré et fermeture à pression, Jalapao au BRÉSIL – Prix de vente : 200€.
2
Pochette avec anse courte en Capim Dourado, intérieur en satin doré et fermeture à pression, Jalapao au BRÉSIL – Prix de vente : 200€.