🌿🌿🌿 En Métal

On appelle « Dinanderie » le travail artistique de divers métaux tel que le cuivre et le laiton ; la Dinanderie marocaine ajoute à ces métaux l’argent, le plomb, le fer et l’étain à ses matières premières. Elle apparaît au Maroc au XIIème siècle mais elle deviendra une véritable spécialité culturelle à partir du XIVème siècle.
A l’origine, cet artisanat était consacré à la fabrication et à la réalisation d’ouvrages de maison comme des rambardes ; rapidement, les ferronniers de fer forgé ont fait évoluer cet art du feu vers la fabrication de meubles : suivra enfin par la suite la production d’objets de décoration vers de nouveaux designs comme les luminaires.
Chaque pièce étant unique, la fabrication de tels objets ciselés se déroule de la façon suivante : l’artisan part d’une feuille de métal qu’il va ensuite marteler avec son maillet, le dessin est ensuite réalisé au burin sur la pièce à partir d’un calque ou directement dessus, les différents empiècements sont soudés entre eux avec de l’étain ou de l’argent et reste enfin la patine qui enduira l’objet.
C’est dans le souk d’Haddadine que cet art est exploité comme il se doit : certains disposent d’un fer à souder, d’autres se contentent de le marteler jusqu’à la forme voulue ; c’est dans ses allées illuminées que l’on retrouve les plus belles lampes suspendues ou posées au travail ciselé !

20201012_174633
Lampe en laiton ciselé et ajouré à la main plaqué argent, MAROC – Prix de vente : 150€.
20200926_103654
Lampe en laiton ciselé et ajouré à la main plaqué argent, MAROC – Prix de vente : 240€.

Lampe en laiton ciselé et ajouré à la main plaqué or, MAROC – Prix de vente : 150€.

Lampe en laiton ciselé et ajouré à la main plaqué or, MAROC – Prix de vente : 210€.