🌿🌿 Service à thé

L’histoire du thé au Japon débute au VIIIème siècle sous l’impulsion d’échanges diplomatiques et religieux avec la Chine. Ce n’est pas seulement une boisson énergétique ayant des bienfaits pour la santé mais aussi une boisson qui joue un rôle essentiel dans le patrimoine culturel japonais.
Le thé est la pierre angulaire de la culture culinaire japonaise ! Le IVème siècle est le commencement de l’histoire du thé dans ce pays, possiblement plus tôt. La première graine à atterrir sur cette terre provenait de Chine. Durant la dynastie Tang (entre 618 et 907 après J.C.), une période pendant laquelle les relations entre les deux pays étaient à leur apogée, des moines Bouddhistes ont entrepris de rapporter au Japon le savoir-faire nécessaire pour créer les premiers jardins de thé !
Découvrez également l’Art de la table à travers nos carafes dans notre onglet « Décoration ~ Carafe »

Fonte

L’origine de nos théières actuelles étaient les bouilloires en fonte que l’on appelait « Tetsubin » ! Elles voient le jour à la fin du XVIème siècle et deviennent partie intégrante de la cérémonie japonaise du thé !
A l’origine, elles sont utilisées pour infuser le thé par des maîtres du thé tel Sen no Rikyu. On les disposait sur des feux de charbon ouverts réhaussant ainsi la saveur de la boisson. Elles sont fabriquées artisanalement en faisant couler la fonte en fusion dans des moules d’argile. Ces moules ont préalablement été gravés de leurs motifs dans leur partie intérieure. Aujourd’hui, cette fonte est devenue très rare mais la particularité essentielle du « Tetsubin » est de rester brute et poreuse !

Service à thé, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Jardins d'Orient

Théière en fonte avec filtre à infusion à l’embouchure, JAPON  ~ Prix de vente : 75€.

Porcelaine de Chine

Elle est apparue en Chine pour la première fois sous la dynastie Shang (entre 1600 et 1046 avant J.C.) . C’est le symbole d’un art national majeur jusqu’à nos jours ! C’est au cours du XVIIème et XVIIIème siècle que les pays d’Europe comme les Pays-Bas ou la Grande-Bretagne l’ont convoité et exporté diffusant ainsi la porcelaine de Chine à travers le monde.

Porcelaine du Japon

La porcelaine du Japon voit le jour sous la période « Edo » vers 1616 après J.C. avec l’arrivée des potiers coréens qui connaissaient le secret de cette pâte en céramique blanche. Dès 1637, les fours d’Arita, qui produisent jusqu’alors des grès, se réorganisent et se spécialisent dans la production intensive de porcelaine : c’est dans cette région de l’archipel que l’on retrouve en premier les matières premières nécessaires pour la fabrication de la porcelaine.